Concours de mode mixte 1944


 

 

CONCOURS 

"Mode 1944"

 

 

 

MARDI 6 JUIN 2020 à 18h00

 

 

 

 

 

 

IDENTIFICATION : 

  

L’inscription est obligatoire auprès des organisatrices : 

 

Alexia Cailleteau      &        Séverine Avon

Tél. 06 13 21 64 81      Tél. 06 26 17 29 28

 

Mail : acailleteau.das@gmail.com       Mail : severine.avon@gmail.com

 

 

 


>> OBJECTIFS DU CONCOURS : 

  

- Il ne s'agit pas d'un concours de beauté où le physique et les mensurations prédominent mais d'un hommage à cette période de l’histoire où la population a du s'adapter pour s’habiller, et les couturiers se surpasser pour concevoir.

 

- Faire connaître au grand public les tendances de la mode durant la seconde guerre mondiale. Ces années sont terribles mais la « parisienne » reste chic. Les moyens manquent, et pour les maisons de couture restées ouvertes il s’agit de préserver la tradition française. Les restrictions imposées par l'occupation ne permettent pas de créer des nouvelles tendances cependant  le style perdure. On note une réelle volonté des femmes de rester élégante en toutes circonstances. 

Mode haute couture, allure citadine, style campagnard ou encore vêtements de travail, nous souhaitons tout montrer si les candidatures le permettent. La mode fait non seulement partie du patrimoine culturel français mais elle constitue un symbole fort, celui d'exprimer un désir de résistance à l’oppression et à la morosité de la guerre.

  

- Initier l’œil des spectateurs aux styles, à la transformation et au détournement des vêtements et accessoires. La mode populaire est bouleversée. La zone occupée connaissant une pénurie de vêtement, les collections de 1939 domineront la mode des années 40 pendant la guerre. Pour faire face aux restrictions, il est de bon ton d’adapter soi-même ses tenues à son rythme de vie . (exemple : housse de masque à gaz utilisée en sac à main).


>> LIEU : 

 

Ce concours est prévu sur un site historique extraordinaire : le hangar à dirigeables d’Ecausseville.  Un site qui a connu 100 ans d’histoire. La qualité de ce concours doit être à l’image du site par sa qualité, son authenticité et sa beauté.

Règlement

 

1. Seules les personnes ayant déposé un dossier de candidature peuvent participer, et sous réserve d'avoir été présélectionnées.

2. Le dépôt de candidature et la participation sont gratuits.

3. Le règlement intérieur du site et les consignes de sécurité s’appliquent durant toute la durée du concours.

4. Les tenues des participants pouvant concourir devront être des tenues exclusivement civiles entre les années 1939 et 1945.

5. Le concours n'est pas réservé aux tenues françaises ; Dans un but culturel/éducatif, les tenues anglaises, américaines etc.. sont admises. De la même
                façon, les copies / reproductions sont autorisées à condition qu'elles représentent bien un modèle de la période et soient d'une confection de qualité.

6. Le style « Pin-up » fantaisie et années 50 ainsi que le surplus de maquillage ne sont pas admis.

7. Les participants pouvant concourir pourront s'appuyer sur des revues et photos relatives à  cette époque. Ces documents peuvent servir de présentation                 au jury avant leur passage sur scène.

8. Les prix sont : 1er prix un diplôme avec un chèque de 200€, 2ème prix un diplôme avec un chèque de 100€ et le 3ème et dernier prix, un diplôme et un                 chèque de 50€ par catégorie (sous réserve du nombre de participants).

9. Les objets anachroniques (ex : téléphone portable) et armes (réelles ou factices)  sont interdits.

10. Les participants devront arriver « prêt à défiler » 45 mn avant le début du concours, afin de se présenter aux organisatrices (pour validation et explication                 du défilé).

11. Aucun des participants ou des proches de ces personnes ne pourront porter plainte contre les organisateurs qui sont eux aussi des bénévoles.

12. L’association des amis du hangar à dirigeables d’Ecausseville est couverte dans ses activités par une assurance contractualisée auprès de la MAIF.

13. Les vêtements et accessoires d'époque sont à privilégier, toutefois, les reproductions de bonne facture sont acceptées.

14. Les organisatrices se réservent le droit de refuser l'accès au concours à toute personne dont la tenue ou le comportement serait incompatible à         
                l'événement. 

15. En fonction du nombre d'inscription et du profil des candidats, plusieurs catégories pourront être créées (exemples : hommes, femmes, familles…)

16. Date limite des candidatures : 1h avant le début de l’événement, en se présentant directement auprès des organisatrices (sous réserve de disponibilités ;                 30 participants maximum).



>> QUELQUES ÉLÉMENTS À LA MODE DES ANNÉES 40

  

La mode des années 40 est dictée par le contexte politique de l’époque. Il faut distinguer 4 points de repère : 

 

1/ L'AVANT GUERRE

Durant les années 30, la silhouette de la femme était fluide, la taille souple. La longueur des robes et jupes était à mi-mollet. Les pantalons larges étaient un vêtement de loisir confortable et populaire.

 

2/ LA GUERRE

Début de la décennie marquée par la Seconde Guerre Mondiale. 

1941 : les premiers tickets de rationnement apparaissent ; Ils concernent notamment l’achat de produits textiles. En février 1942, le magazine Marie-Claire publie, “Paris s’habille toujours ou plus exactement se coiffe toujours, car il semble que toutes les recherches de la mode se soient réfugiées dans les chapeaux”. 

 

Les marqueurs de la silhouette féminine :

Les hauts épaulées, larges, la femme porte des robes raccourcies en dessous du genoux, à la taille serrée / ceinturée, et à manche ballon. Les manteaux sont abandonnés pour laisser place à la veste. Les premières semelles compensées apparaissent  en liège ou en bois car le cuir manque. Les jupes sont simples, droites ou peu plissées, pour utiliser moins de tissus, les lunettes de soleil rondes. Les bas sont rares car la soie est réquisitionnée pour la fabrication de parachutes, de cordes et de filets. certaines se teignent les jambes avec du thé pour imiter la soie et dessinent au crayon noir une fausse couture à l’arrière de la jambe. Les coiffures sont sophistiquées ;  Néanmoins, le port du turban, permet de relever les cheveux au travail tout en accessoirisant sa tenue avec chic.

 

Les marqueurs de la silhouette masculine :

La pénurie est telle que des lois régissent la fabrication des vêtements et accessoires : les pantalons avec revers sont interdits et la longueur maximale des ourlets est limitée ! Interdiction de fabriquer de grands sacs ou des ceintures dépassant les 4 cm de large. Typiquement : pantalon à la forme légèrement bouffante, chemise avec col en pointe et petit pull sans manche ou veste de costume au col large.  <<La guerre a provoqué un étrange phénomène dans la société du XXème siècle : on n’a rien, mais on veut faire comme si on avait accès à tout>>.

 

3/ LA LIBERATION

Fabrication maison, autour des couleurs bleue, blanc, rouge.

 

4/ L'APRES GUERRE (hors sujet pour ce concours donc)

Les femmes montrent leurs épaules nues et l’on entrevoit leur poitrine grâce au décolleté en U. Les jupes s’allongent, jusqu’à atteindre, quelques centimètres au-dessus des chevilles. Les tickets de rationnement sont toujours en service, jusqu’en 1949,

 

POUR VOUS AIDER DANS VOS RECHERCHES DE STYLE

- Regarder des photos d'époques (photographies amateurs et professionnelles sont une mine d 'information)

- Les revues de modes de ces années : Marie-Claire, Le petit écho de la Mode...

ASSOCIATION DES AMIS DU HANGAR A DIRIGEABLES D'ÉCAUSSEVILLE
AAHDE - Mai
rie de Montebourg - Place Charles De Gaulle

50310 MONTEBOURG

Tél. 02 33 08 56 02 (durant horaires d'ouverture)

Mail : contact@aerobase.fr - site : www.aerobase.fr

 



NOS PARTENAIRES